Retour page d'accueil
In Italiano

Que faire à Vancouver?

 

Stanley Park

L'aquarium

Gastown - Yaletown

Le quartier Chinois

Robson Street

Science World

Hockey

Granville Island

Maritime Museum

UBC Museum of Anthropology

VanDusen Botanical Garden

Queen Elizabeth Park

North Shore (la partie Nord de Vancouver)

Stanley Park
Stanley Park est un des plus grands parcs urbains du monde. Plus de cinq kilomètres carrés d'arbres, de jardins, une piscine (mi juin à mi septembre) et des aires de jeu, abritant coyotes et ratons laveurs en plus de quelques variétés d’écureuils et de nombreux oiseaux. Ce parc, l'un des rares endroits de la région de Vancouver à n’avoir jamais subi l’exploitation forestière, est riche en arbres parfois plus que centenaires. Une promenade sur le front de mer, longue de 9 kilomètres, offre une vue générale de la ville, de la montagne au Nord, et du détroit de Georgia avec l’île de Vancouver en arrière plan. C’est sur cette promenade que les Vancouverois viennent faire leur jogging, du vélo ou du patin à roues en ligne, à toutes les heures du jour et quel que soit le temps… L’été, on se baigne sur «Second Beach», côté English Bay. C’est au coeur de Stanley Park que se trouve l'aquarium de Vancouver.
Balade autour du parc: 1h30 à pieds. Possibilité de louer vélo ou patins à proximité, sur Georgia Street et Denmann Street.

Haut de page

L'aquarium de Vancouver
Il n’est plus nécessaire de décrire ce qu’est un aquarium…

Longtemps réputé pour le spectacle que l’orque Bjossa donnait quotidiennement, cet aquarium n’a rien perdu de son intérêt depuis le départ de cet animal mythique… (transféré à San Diego où Bjossa est morte sans avoir eu la chance de connaître la liberté de la star «Willy»…). Des expositions très intéressantes sur la faune et la flore de la côte Nord du Pacifique, mais aussi d’autres endroits du monde. Une visite à ne pas manquer lors de votre séjour.

Prévoir 4 à 5 heures. Payant.  

Haut de page

Gastown et Yaletown
Centre historique de la ville, Gastown est le quartier des anciens commerces. Les bâtiments sont aussi vieux que l’histoire de Vancouver le permet (1886, un gigantesque incendie ayant détruit les constructions précédent). Transformés en habitations privées ou en bureaux, les bâtiments ont gardé leur cachet. A voir: Europe Hotel sur Powell street, la «steam clock», unique en son genre. Quartier de magasins, restaurants, quelques bars de nuit sympa avec «live music».

Haut de page

Le quartier Chinois
Deuxième quartier chinois d’Amérique du Nord après San Francisco. Dépaysement garanti ! On y voit un des immeubles les plus étroits au monde (au coin de Carall street et Pender street) A voir aussi, le jardin du Dr Sun Yat-Sen et le Centre Culturel Chinois.

Haut de page

Robson Street
La rue branchée où on déambule ou s’assied à la terrasse d’un café. Magasins chics et chers, restaurants… Les meilleurs sushis de la ville au «Tsunami Sushi», a quelques pas du coin Robson street et Burrard street, direction ouest.

Haut de page

Science World
Au bout de False Creek, accessible par les petits ferries ("mini seabus") depuis Granville Island, ou par le Skytrain au départ du centre ville (5 minutes)

Outre les expositions à thèmes changeant tous les trimestres, Science World abrite toute une série de petits ateliers a vocation scientifique. Animations toutes les demi heures. Le cinéma OmniMax propose des films généralement excellents. Prévoir 3 à 4 heures, séance IMAX comprise. Payant.

Haut de page

En saison : le hockey
A ne pas manquer pour s’imprégner de l’esprit de Vancouver : un match de Hockey mettant en piste les Canucks, l’équipe de la ville. Ambiance survoltée, et occasion de discuter avec les Vancouverois trop heureux de vanter les mérites de leur équipe. C’est cher, mais à faire (de 50 à 120 CA$…). Venir au Canada sans assister à un match de hockey, ce serait dommage!

Haut de page

Granville Island
English bay pénètre dans la ville en devenant False Creek. Cet ancien quartier d’usines de traitement du bois coupé dans le Nord a été entièrement réaménagé. Au centre se trouve Granville Island, quartier des artistes, mêlant port de pèche, port de plaisance, grand marché et lieu de flânerie où l’on vient boire un verre à la terrasse de Bridge’s en regardant passer les plaisanciers et les petits chalutiers. Venez y «casser la croûte» et boire un verre après votre balade sur Stanley Park, en logeant le front de mer sur English Bay.

Haut de page

The Maritime Museum

L’histoire de la navigation dans le détroit de Georgia et le passage du Nord Ouest. 3h. Payant

Haut de page

Musée d'Anthropologie
Au bout de Point Grey, qui ferme English Bay au sud ouest, se trouve le très grand campus Universitaire de l'Université de Colombie-Britannique.

3 ou 4 heures au moins de retour en arrière en visitant ce musée qui expose des totems amérindiens et une quantité impressionnante d’objets liés à cette civilisation. Passionnant, et incontournable pour les amateurs d’histoire. Prenez le temps d’ouvrir tous les tiroirs et de lire les explications correspondantes…

Haut de page

Jardin botanique VanDusen
Ce jardin botanique de 22 hectares situé au coeur de Vancouver est devenu de renommée internationale depuis son ouverture au public en 1975. Le climat tempéré de Vancouver permet la culture d’une étonnante collection de plantes qui rend ce jardin attractif tout au long de l’année. Il regroupe plus de 7500 espèces de plantes venant des 6 continents Jardins en pentes douces, rocailles, petits lacs et cours d’eau sur fond de montagnes et vue plongeante sur la ville... 3 à 4 heures. Payant

Haut de page

Le parc de la reine Elizabeth
Ancienne carrière, le parc de la reine Elizabeth est situé dans le centre géographique de Vancouver. Un dôme géodésique y abrite plus de trois cent variétés de flore tropicale et des oiseaux tropicaux qui y volent librement. Vues fantastiques de la ville et des montagnes, et magnifiques couchers de soleil.

Haut de page

Sur la côte Nord:

Lighthouse park

Un autre parc sauvage, donnant sur la Pointe Atkinson fermant la baie de Vancouver au Nord. De grands arbres, des sentiers surplombant la mer accessible en descendant les rochers. Très reposant après la ville. De 30 à 45 minutes pour s’y rendre, suivant le trafic sur le Lions Gate Bridge. Prendre à gauche une fois le pont passé, direction West vancouver et Horseshoe bay. Rester sur Marine Drive, 5 kilomètres environ.

Haut de page
 

Capilano suspension bridge
Un pont suspendu au dessus de la Capilano River. C’est haut, ça bouge, les arbres sont grands et majestueux, d’accord, mais je trouve que c’est un peu le « piège à touristes pour cars japonnais »…  Payant.

J'ai trouvé beaucoup plus intéressant le pont suspendu de Lynn Valley (Lynn Valley suspension bridge) qui lui, est plus petit, mais dans une nature plus sauvage, avec un torrent et des chutes plus impressionnantes. En plus c’est gratuit…  

Haut de page

Grouse Mountain
Pour marcher un peu en montagne, voir un couple de grizzlys, boire un verre ou dîner le soir avec une vue imprenable sur la ville. Par beau temps, monter à grouse Mountain pour le coucher de soleil sur la ville et l’île de Vancouver dans le lointain, c’est quelque chose… Accès en téléphérique, au bour de Capilano Road (Nord Vancouver, après le Lions Gate Bridge). Payant.

Haut de page